Peine d'emprisonnement à vie pour meurtre dans une affaire de terrorisme

Toronto (Ontario) - Le 26 août 2021 - Aujourd’hui, Saad Akhtar a plaidé coupable à une accusation de meurtre au premier degré et a été condamné à une peine d’emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans. Il s’agit de la première condamnation au Canada au titre de l’article 231(6.01) du Code criminel aux termes duquel un meurtre perpétré dans le cadre d’une activité terroriste est assimilé à un meurtre au premier degré.

Le 21 février 2020, le prévenu, choisissant Mme Annie Hang-Kam Chiu au hasard, l’a abattue avec un marteau sur le trottoir d’une rue de Scarborough (Ontario). Il s’est rendu aux autorités policières de Toronto plus tard ce soir-là et a avoué qu'il avait abandonné son intention de commettre plusieurs meurtres. Il a déclaré avoir voulu commettre une attaque terroriste au nom de l’EIIS (une entité terroriste inscrite).

Il a agi seul. Hormis la propagande de l’EIIS qui l’a poussé à agir, rien n’indique que quiconque l’ait aidé ou encouragé à commettre l’infraction.

L’affaire, qui a fait l’objet d’une enquête conjointe par le Service de police de Toronto et la Gendarmerie royale du Canada, a été poursuivie conjointement par le SPPC et le ministère du Procureur général de l’Ontario. [Traduction] « Le délinquant cherchait, par cet acte de violence aléatoire, à susciter la peur et l’insécurité », a déclaré Jason Wakely, procureur de la Couronne fédérale. « Mais, comme tout acte terroriste, rien ne saurait justifier ou expliquer ces actes brutaux et insensés. La peine exprime la réprobation de la société, mais elle ne saurait compenser la perte subie par la famille de Mme Chiu. Nous espérons toutefois que cela leur permettra de tourner la page. »

Le Service des poursuites pénales du Canada est une organisation nationale chargée de poursuivre les infractions relevant de la compétence fédérale, sans influence indue et dans le respect de l’intérêt public. Le SPPC est également chargé de fournir des conseils en matière de poursuites aux organismes d’application de la loi partout au Canada.

– 30 –

RENSEIGNEMENTS :

Relations avec les médias
613-954-7803
media@ppsc.gc.ca
www.ppsc-sppc.gc.ca

(English version available)

Date de modification :